Sarah Labelle est Maître de conférences en sciences de l’information et de la communication à l’université Paris 13. Elle dirige avec Pierre Moeglin le Master Recherche et expertise sur les industries culturelles et médiatiques.
Ses recherches portent sur la médiation politique et s’intéressent plus spécifiquement à la façon dont les acteurs produisent dans le cadre de grands programmes nationaux ou transnationaux.
Sarah Labelle a étudié en particulier le projet de « la société de l’information, sa genèse et son déploiement. Elle a pour cela analysé les formes prises par les actions et productions réalisées par les acteurs locaux et nationaux, leur condition d’existence et leurs modes de valorisation. Elle a cherché à prendre en compte la dimension territoriale.
Elle participe au programme ANR dirigé par Philippe Bouquillion à la MSH Paris Nord (« Vers une théorie critique des industries créatives ? ») et elle est membre du comité d’organisation du séminaire « Industries créatives, culture, savoirs, territoires » co-animé par Philippe Bouquillion et Yolande Combès à la MSH Paris Nord.

Publications

(2010, avec J. Bonaccorsi), Autorité documentaire et pensée (inter)disciplinaire, Édition et publication scientifiques en SHS, Formes et enjeux Avignon, 2010

(2010, Avec C. Oger), « Les institutions culturelles publiques à l’épreuve de la gouvernance : communication et reconfiguration du politique », Congrès de la SQSP, Québec 2010

(2010, Avec O. Coppey), L’écriture de l’administration électronique : le cas de Synergies. Communication & Langages, 2010.
(à paraître) « « La société de l’information » : Formule, récit et réquisition ». Colloque Mises en récit de la technique, M. Chouteau et C. Nguyen (dir.), Editions des Archives Contemporaines.

(2009) Pratiques démocratiques à l’aune des transformations médiatiques. In Françoise Massi-Folléat, Imaginaire(s) des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC), Maison des Sciences de l’Homme, 2009.

(2009, Avec J. Bonaccorsi) « Raymond Queneau en photomaton : la récriture du corps photographié comme médiation littéraire », In Daniel Delbreil, Raymond Queneau et le corps, Actes du colloque de Nancy 2006, Editions Calliopées, septembre 2009.

(2008) « Société de l’information et aménagement documentaire du territoire : entre valorisation et saisie de l’action locale. ». Sciences de la société, n°75, 2008.

(2008) « Le spectacle « La Cathédrale, de Monet aux pixels » : découpes nocturnes d’un objet monumental ». Etudes de communication, n°31, 2008.

(2007) « Jeux de visibilité, enjeux de publicité : les plis marketing du papier ». Communication & Langages, n°153, Paris : Armand Colin, septembre 2007.

(2007, avec A. Brugière) « « Synergies » et territoires: les potentiels d’un réseau de mutualisation ». 6e Colloque International TIC et territoires : quels développements? Université de Lyon J. Moulin 2007. http://isdm.univ-tln.fr/articles/num_archives.htm

(2004) « Statut du local dans « la société de l’information » mondiale ». Actes du XIVe Congrès national des Sciences de l’Information et de la Communication : Questionner l’internationalisation : Cultures, acteurs, organisations, machines, 2004

(2004, avec Y. Jeanneret) « Le texte de réseau comme « méta-forme » ». Actes du séminaire Cultures, savoirs, supports, médiations, le texte n’est-il qu’une métaphore ?, Réseau thématique Franco-hellénique, Université Aristote – Thessalonique, 3 avril 2004

(2002) « Médias informatisés, figures de la ville et approche communicationnelle des usages ». Actes du XIIIe congrès de la SFSIC : Les recherches en information et leurs perspectives : histoire, objet, pouvoir, méthode, Marseille, 2002.

(2002) « Inscription territoriale de « la société de l’information » : Volonté politique et enjeux culturels ». Colloque « Espaces et territoires », GERICO, Université Lille 3 – Charles de Gaulle, juin 2002.

(2001) « « Société de l’Information », à décrypter ! ». Communication & Langage, n°127, Armand Colin : Paris, juin 2001.