Sarah Labelle est maîtresse de conférences en sciences de l’information et de la communication à l’université Paris 13.
Ses travaux de recherche portent, d’une part, sur les politiques publiques de « la société de l’information » et de « l’ouverture des données », et d’autre part, sur les transformations médiatiques dans les domaines culturel, pédagogique et politique. Elle développe des problématiques sur le pouvoir et les médiations tels qu’ils s’exercent et se déploient au sein de dispositifs et d’organisations. Elle cherche à comprendre et à qualifier le rôle des dispositifs dans la circulation des savoirs et des représentations et à analyser les processus de médiation politique et culturelle à l’œuvre dans les dynamiques sociales.
Trois axes thématiques se dégagent des recherches qu’elle mène individuellement et des projets collectifs auxquels elle participe. Le premier concerne les politiques publiques et les conceptions de l’agir politique – à partir de projets ou stratégies comme « la société de l’information », la politique des données ou la régulation des algorithmes et de l’intelligence artificielle. Le second s’intéresse aux pratiques médiatiques et transformations de la culture. le troisième et dernier a trait aux médiations dans le domaine de l’Éducation aux Médias et à l’Information et s’inscrit dans une pratique de recherche-conception.

Publications (sélection)

(2019) Chevret-Castellani, C., Labelle, S. , « Transparence et loyauté : des motifs au service de la souplesse du droit et de la créativité », Terminal, Vivre dans un monde sous algorithmes, 124 | 2019, https://journals.openedition.org/terminal/4064

(2019) Labelle, S. , « Algorithme », In Gauquié-Escande, P. Naivin, B., La vie numérique, Dunod.

(2016) Alexis, L., Chevret-Castellani, C., Labelle, S., Mouratidou, E., « Vers le partage du savoir-écrire la loi ? Analyse sémio- discursive du dispositif republique-numerique.fr », Semen, Le discours hypertextualisé. Problématique de renouvellement des pratiques d’écriture et de lecture, n°42/2016, p.93-115, https://journals.openedition.org/semen/10624

(2014) Labelle, S. Oger, C. , « Les institutions culturelles publiques à l’épreuve de la gouvernance : communication et reconfiguration du politique », In Aldrin, P., Hubé, N., Ollivier-Yaniv, C., Utard J-M. (eds.), Les mondes de la communication publique. Légitimation et fabrique symbolique du politique, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, coll. Res Publica, 2014, p.147-160.

(2014) Labelle S., « Recherche et Production de savoirs. Transformations des conditions de travail par la Recherche et Innovation », Sciences de la société, n°93 : La recherche sur projets en sciences humaines et sociales : lieux, stratégies et contenus, Presses Universitaires du Midi, p.79-93, https://journals.openedition.org/sds/2330

Labelle, S., Le Corf, J.B. (2012), « Modalités de diffusion et processus documentaires, conditions du « détachement » des informations publiques. Analyse des discours législatifs et des portails open data territoriaux », Les enjeux de l’information et de la communication, no 13/2, 2012, p. 59-71, https://lesenjeux.univ-grenoble-alpes.fr/2012/dossier/05-modalites-de-diffusion-et-processus-documentaires-conditions-du-detachement-des-informations-publiques-analyse-des-discours-legislatifs-et-des-portails-open-data-territoriaux/

(2008) « Société de l’information et aménagement documentaire du territoire : entre valorisation et saisie de l’action locale. ». Sciences de la société, n°75, 2008.

(2008) « Le spectacle « La Cathédrale, de Monet aux pixels » : découpes nocturnes d’un objet monumental ». Etudes de communication, n°31, 2008, https://journals.openedition.org/edc/739.

(2004) Jeanneret, Y., Labelle, S. « Le texte de réseau comme « méta-forme » ». Actes du séminaire Cultures, savoirs, supports, médiations, le texte n’est-il qu’une métaphore ?, Réseau thématique Franco-hellénique, Université Aristote – Thessalonique, 3 avril 2004, https://www.academia.edu/1011494/Le_texte_de_r%C3%A9seau_comme_m%C3%A9ta-forme