Je travaille aujourd’hui sur la création des séries télévisées en France, plus particulièrement en enquêtant auprès des scénaristes, en m’intéressant aussi bien à leurs parcours qu’aux politiques de représentation (notamment des rapports sociaux de genre) qui sont induites par leurs pratiques professionnelles.

En 2015, j’ai soutenu à l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3 une thèse intitulée « Chroniques d’une maternité hégémonique. Identités féminines, représentations des mères et genre de la parentalité dans les séries télévisées familiales françaises (1992-2012) », pour laquelle j’ai bénéficié d’une allocation de recherche de l’Institut Émilie du Châtelet et de la région Île-de-France.

Plus généralement, mes recherches portent sur les séries télévisées et les représentations des rapports sociaux de genre.

Prix et distinctions

Co-Lauréate du Prix de thèse en études de genre de la Ville de Paris (2016).

Publications

Coordination et direction d’ouvrages

(2018). Co-direction, avec Nelly Quemener (Sorbonne Nouvelle-Paris 3, IRMECCEN), En quête d’archives : bricolages méthodologiques en terrains médiatiques, Bry-sur-Marne, éditions de l’INA.

Publications dans des revues avec comité de lecture, classées par l’AERES

Sarah LÉCOSSAIS (2017), « Les mots de la grossesse », Études de communication, n° 48, p. 155-175.

Sarah LÉCOSSAIS (2017), « Le féminisme dépolitisé des séries télévisées françaises », Le Temps des médias, n° 29, pp. 141-158.

Sarah LÉCOSSAIS (2013), « Accompagner les familles sur la voie d’une « bonne » parentalité. L’exemple de la série télévisée Famille d’accueil », Recherches Familiales, n°10, pp. 39-48.

Publications dans des revues avec comité de lecture

Sarah LÉCOSSAIS (2020). « Les séries télévisées, territoires du genre », Recherches féministes, vol. 33, n° 1, pp. 17-34.  [https://www.erudit.org/fr/revues/rf/2020-v33-n1-rf05472/]

Anne-Sophie BÉLIARD, et Sarah LÉCOSSAIS (2020). « Les collectifs de scénaristes ou la « fabrique » du métier. Compagnonnage et solidarités dans le travail créatif », Biens symboliques, 6, [en ligne : https://www.biens-symboliques.net/378].

Sarah LÉCOSSAIS (2016). « La fabrique des mères imaginaires dans les séries télévisées françaises (1992-2012) », Genre, sexualité et société, n° 16 : https://gss.revues.org/3893

Sarah LÉCOSSAIS (2015), « La maternité dans les séries familiales françaises : entre consensus et résistances », Essais, n° 7.

Sarah LÉCOSSAIS (2014), « Les mères ne sont pas des parents comme les autres. Genre et parentalité dans les séries télévisées françaises », Revue française des sciences de l’information et de la communication [En ligne : http://rfsic.revues.org/706], n°4, 2014, mis en ligne le 15 janvier 2014.

Stéphanie KUNERT et Sarah LÉCOSSAIS (2014), « Masters of Sex ou la maîtrise de la visibilité sexuelle », Poli, n° 09, pp. 22-30.

Chapitres dans des ouvrages collectifs

Sarah LÉCOSSAIS (2018). « Les méchantes frites et les gentils légumes. Alimentation, genre et maternité dans les séries télévisées françaises », in STENGEL Kilien (dir.), Femmes-Hommes, modes d’emploi du genre en cuisine, Paris, L’Harmattan, pp. 61-76.

Sarah LÉCOSSAIS (2018), « Saisir la sérialité : séries télévisées, nouvelles saisons, nouvelles traces », LÉCOSSAIS Sarah et QUEMENER Nelly (2018), En quête d’archives : bricolages méthodologiques en terrains médiatiques, Bry-sur-Marne, INA.

Sarah LÉCOSSAIS et Stéphanie KUNERT (2016), « Corps maternant, corps enfantant, corps contraint : représentations de la maternité dans l’émission Baby Boom », in DELORY-MOMBERGER, Christine (dir.), Éprouver le corps.Corps appris, corps apprenant, Toulouse, Eres, 2016, pp. 163-176.

Actes de colloques (sélection)

Sarah LÉCOSSAIS (2016), « De l’objet à la théorie. Pour une approche interdisciplinaire des séries télévisées françaises », Questions de communication, série « Actes », n° 32, pp. 147-164.

Sarah LÉCOSSAIS (2013), « Séries télévisées et débats contemporains : l’exemple de l’accouchement sous X », in Vacher, Béatrice, Le Moënne, Christian et Kiyindou, Alain (coord.), Communication et débat public : les réseaux numériques au service de la démocratie ?, Paris, L’Harmattan, 2013, pp. 299-307.

Recensions

Sarah LÉCOSSAIS (2015), Compte-rendu de l’ouvrage de Béatrice Damian-Gaillard, Sandy Montañola et Aurélie Olivesi, L’assignation de genre dans les médias. Attentes, perturbations, reconfigurations, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2015, dans la revue Études de communication.

Sarah LÉCOSSAIS (2015), Compte-rendu de l’ouvrage dirigé par Arnaud Alessandrin et Brigitte Estève-Bellebeau, Genre ! L’essentiel pour tout comprendre, Paris, Des Ailes sur un tracteur, 2015 dans la revue en ligne Genre en séries.

Sarah LÉCOSSAIS (2011), Compte-rendu de l’ouvrage de David Buxton Les séries télévisées. Forme, idéologie et mode de production (Paris, L’Harmattan, 2010) pour la rubrique « Lectures » du site www.liens-socio.org.

 

Communications à venir ou récentes

(2021, à venir). « Les personnages sont-ils tous égaux ? Caractérisation et marquage social des personnages par les scénaristes de séries télévisées », conférence dans le cadre des journées d’études « Les représentations des minorités ethnoraciales dans l’audiovisuel français », 25 et 26 février 2020.

(2020). « Les scénaristes de séries télévisées en prise avec les rapports sociaux de genre », journée « Genre et médias » du Séminaire Penser / repenser le genre coordonné par Hélène Quanquin, Université de Lille, en ligne, le 18 décembre 2020.

(2020). « Analyser les représentations des rapports sociaux (genre, classe, race) dans des corpus de séries télévisées : des archives de l’Ina aux cadrages méthodologiques et théoriques, entre SIC et cultural studies », séminaire « Corpus à l’œuvre » du CEREP, en ligne, le 11 décembre 2020.

(2020). « Dire et écrire les sexualités dans les séries françaises. Quand l’hétérosexualité n’est pas un sujet et que les personnages gays risquent de clignoter », Colloque « Médiatiser les sexualités. Les politiques sexuelles de la production et de la régulation des médias », colloque initialement prévu à Lille qui s’ést déroulé en ligne du 2 au 4 novembre 2020.

(2019). « Sortir des clichés mais reconduire les « différences » ? Les scénaristes de séries télévisées en lutte avec leurs personnages », Congrès « Genre et émancipation » de l’Institut du Genre, Angers, 27-30 août 2019.

(2019). « Le travail sur les imaginaires dans les séries télévisées : approches méthodologiques », Journée d’études « Analyser les productions des industries culturelles et médiatiques entre images et discours. Penser les approches méthodologiques », Lille, 14 juin 2019.

(2019). « Les séries télévisées au prisme du discours : approches croisées entre les SIC, la sociologie des médias et les cultural studies», Journée d’études « Aux marges de la sémiotique » (organisation Virginie Julliard et Alexandra Saemmer), Paris, 7 juin 2019.

(2019). « Les politiques des représentations par celles et ceux qui les font : les scénaristes et les représentations de l’homosexualité dans les séries télévisées françaises », Journée d’études internationale « La question LGBT dans les séries. Étendue, normalisation, normativité », Tours, 1er février 2019.

(2018). Avec Anne-Sophie Béliard, « Au croisement du genre, de la race et de l’âge dans la création des séries télévisées : les scénaristes à l’œuvre », Colloque Penser l’articulation des rapports sociaux de sexe, de classe et de race en sociologie des arts et de la culture, Paris, 15 et 16 novembre 2018.

(2018). Avec Anne-Sophie Béliard, « Impensés des publics ou publics impensés ? Les téléspectateurs et téléspectatrices de séries télévisées vu-e-s par les scénaristes », conférence plénière du colloque « Le public dans tous ses états, Colloque des jeunes chercheurs et chercheuses du 2L2S », Metz, 7 et 8 novembre 2018.

Coordination de numéros de revue

(2017) Coordination du numéro 6 de la revue Genre en séries : cinéma, télévision, médias, en collaboration avec Stéphanie Kunert, sur le thème « Être mère. Être père. Représentations et discours médiatiques ».

(2016) Coordination du numéro 3 de la revue Genre en séries : cinéma, télévision, médias, intitulé « Dynamique des études de genre appliquées aux objets médiatiques en France. Retours sur le congrès 2014 de l’Institut du Genre », en collaboration avec Laetitia Biscarrat et Gwénaëlle Le Gras.

Participation à des projets de recherche

Membre du projet IMANOW, dirigé par Marion Dalibert (Université de Lille, Gériico), bénéficiant d’un financement de la Maison Européenne des Sciences de l’Homme et de la Société (MESHS, Lille).

Membre du projet LégiPop, dirigé par Anne Besson et Anne-Gaëlle Weber (Université d’Artois, Textes et Cultures), bénéficiant d’un financement de la Maison Européenne des Sciences de l’Homme et de la Société (MESHS, Lille).

Responsabilités associatives et éditoriales

Membre du comité de rédaction de la revue Genre, sexualité et société

Membre du comité de rédaction de la revue POLI – Politiques des cultural studies

(2014-2020) Membre du comité de rédaction de la revue en ligne Genre en séries

Évaluatrice pour les revues Etudes de communication, Recherches en communication, Les Enjeux de l’information et de la communication, Revue Française des Sciences de l’Information et de la Communication (RFSIC), RITA,  Genre, sexualité et société, Recherches féministes, Création collective au cinéma

Je suis également membre du Conseil scientifique et pédagogique de la Cité du Genre