THUILLAS Olivier
Docteur, Membre associé

Thèse soutenue en novembre 2017

Sujet : Les formes publiques de courtage informationnel : l’exemple des services géoCulture, sous la direction de Bertrand Legendre et Isabelle Kock-Fontanille.

Résumé :

Les plates-formes publiques d’accès aux contenus culturels sont aujourd’hui marginales au regard du développement mondial des plates-formes privées. Le modèle du courtage informationnel permet d’observer et de décrire ces plates-formes en analysant la fonction centrale d’intermédiation et son positionnement vis-à-vis de l’amont et de l’aval de la plate-forme elle-même. L’analyse des services géoCulture permet de qualifier ces formes publiques de courtage informationnel et de les différencier des plates-formes privées. Remplissant des missions de service public, les plates-formes étudiées se caractérisent par une forte volonté de coopération entre les acteurs et d’éditorialisation des contenus. Leur développement reste cependant freiné par la poursuite d’objectifs divergents voire contradictoires. En particulier, l’objectif d’animer une communauté de contributeurs l’emporte sur l’objectif de développement des usages, alors que ce dernier reste la priorité absolue des plates-formes privées.

Articles dans des revues internationales ou nationales avec comité de lecture répertoriées dans les bases de données internationales

« GéoCulture et la négociation des droits d’auteurs : un modèle à inventer pour un service public numérique ? « , Les Enjeux de l’Information et de la Communication, n°17/1, 2016, p. 5 à 15.

À travers l’exemple de deux services de géolocalisation de contenus culturels, cette étude fait le point sur les négociations de cession de droits à l’ère du numérique. Les difficultés rencontrées lors des négociations par les porteurs de ces services publics montrent que l’inquiétude des ayants droit vis-à-vis du développement du numérique conduit à des attitudes et à des conditions de négociation très différentes en fonction du profil des ayants droit. Cet article pose également la question de l’existence d’une nouvelle forme de courtage informationnel, porté par la puissance publique.

 

Actes issus de congrès ou de colloque international ou national

« Les plates-formes publiques de courtage informationnel en France : une alternative aux modèles privés pour l’accès aux contenus culturels et éducatifs ? », in Industries culturelles et plates-formes numériques, éditions Peter Lang, à paraître début 2018.

« GéoCulture et la géolocalisation de contenus culturels : enjeux scientifiques d’un service numérique innovant », in S. Bikialo, A. Guilet et M. Rass (dirs.), Lectures digitales : l’écran au bout des doigts, Publie.net, 2016.

« La valorisation des sites littéraires : nouvel enjeu de développement local ? » in Bertrand Westphal et Lorenzo Flabbi (dirs.), Espaces, tourismes, esthétiques, Limoges, Pulim, collection Espaces Humains, 2010, pp. 95-106.

 

Communications orales

« Le choix des œuvres dans GéoCulture : entre comités scientifiques et crowdsourcing : les enjeux de la modération », Journées d’études « Retours d’expérience en matière de centre de ressources numériques en SHS », MSH, Clermont-Ferrand, octobre 2012.

 

Mots clefs de mes axes de recherche :

 Industries créatives – Courtage informationnel – numérique – patrimoine littéraire – plate-forme – politiques culturelles – politiques locales – géolocalisation.

 

 

  • Enseignement
  • Le monde du livre
  • Métiers du livre
  • Méthodologie de l’animation en bibliothèque
  • Édition
  • Introduction à l’économie du livre
  • Enjeux du livre numérique
  • Enjeux de la petite édition et de l’économie indépendante du livre
  • Histoire de l’édition