TIBLE Anna
Doctorante

Sujet de thèse : Documentaliste multimédia : histoire d’un métier féminin au cœur des mutations techniques, économiques et sociales des industries audiovisuelles européennes, des années 1950 à nos jours.

L’objet de cette recherche est d’analyser l’histoire du métier de documentaliste multimédia, dans le contexte d’une profonde mutation des valeurs d’usage, patrimoniale, et marchande, des archives audiovisuelles, depuis les débuts de la télévision, et plus particulièrement depuis les débuts de l’Institut National de l’Audiovisuel.

Il s’agit également de comprendre, dans une perspective d’histoire du genre, l’évolution de ce métier, à l’origine essentiellement occupé par des femmes, dans des industries audiovisuelles, dans lesquelles les métiers techniques et de production semblent exercés par une majorité d’hommes.

Enfin, ce travail cherche à questionner, plus largement, les évolutions du métier de documentaliste multimédia, dans un contexte européen de numérisation et d’ouverture croissante des archives audiovisuelles auprès du grand public.

 

Partenariats :

Cette thèse est financée depuis septembre 2017 par un contrat doctoral de Paris 13 au sein de l’Ecole Doctorale Erasme.

 

Formation :

Diplômée de l’Institut d’Etudes Politiques de Lyon, puis du master Gestion et conservation des patrimoines audiovisuels et numériques, dispensé à Ina’Sup (Institut National de l’Audiovisuel), j’ai ensuite obtenu le CAPES d’Histoire-géographie.

Durant ma formation, à l’IEP, puis à l’INA, j’ai réalisé plusieurs mémoires de recherche en Information-Communication, sur le rôle de la photographie de presse dans le traitement des conflits, et la place des archives audiovisuelles dans la transmission de l’Histoire auprès du grand public.

 

Expérience professionnelle

Professeure titulaire en Histoire-Géographie dans le secondaire, de 2012 à 2017.

 

Colloques/Congrès

Participation à l’organisation du 2e Congrès de la Société Pour l’Histoire des Médias : 23/25 mai 2018